A propos de l'Histoire des Tisserands

Photo ancienne d'un metier à tisser à bras avec une femme en train de filer la laine

Ce métier est très ancien, presque perdu. On recense en France une soixantaine de tisserands qui exercent leur métier de façon artisanale.

 

Les tisserands à bras créent des tissus par entrecroisement de fils de chaîne et de trame sur un métier à tisser actionné à la main, appelé métier à bras. Ils réalisent des étoffes avec les matières nobles naturelles telles le coton, la laine, la soie, le chanvre, le lin et … ou de fils artificiels ou synthétiques, destinées aux secteurs du linge de maison, à l’habillement, à la décoration intérieure ou à l’expression artistique. Ils produisent essentiellement pour une clientèle de particuliers,  commercialisent en direct (boutiques, salons, marchés). 

 

Apprendre et transmettre des savoirs anciens, c'est préserver un bien commun ; apporter du soin à son travail, c'est déjà donner du sens à son action ; créer c'est s'inscrire dans un temps long : le Tissage est une éthique pour notre modernité. Il est ainsi temps de redynamiser ces savoir-faire, Florence souhaite donc remettre l’art du tissage au goût du jour grâce aux nouveaux comportements des consommateurs qui recherchent de l’authentique, du naturel, un certain retour aux sources, grâce à des matières naturelles raffinées plus aisées à travailler qu’autrefois, grâce à une prise de conscience de plus en plus forte de la nécessité d’utiliser des circuits courts, grâce à un besoin de contacts humains privilégiés et sincères... 

Vue générale de l'atelier de tissage Au Tissage de Flo